Ecoconception

L'écoconception est avant tout un état d'esprit, qui prend toute son importance lors de la phase de conception, mais aussi tout au long du développement.

Beaucoup de plateformes permettent aujourd'hui de créer des sites web facilement pour peu d'argent voire "gratuitement", mais il manque bien souvent de l'optimisation pour obtenir un résultat efficace, et surtout un site léger et rapide. C'est donc un avantage considérable d'avoir la main sur le développement complet d'un site car cela permet d'accéder à tous les étages de conception. La plupart de ces outils ont bien évolué aujourd'hui, et permettent plus de liberté dans le développement d'un site, mais ce n'est toujours pas comparable à un codage complet.

Voici quelques principes de bases lorsqu'on choisit de développer avec cette demarche d'écoconception :

  • Aller à l'essentiel, quantifier le réel besoin
  • Favoriser un design simple, épuré et adapté au web, pour mobile et bureau
  • Optimiser les interactions, le poids du site et son contenu
  • Choisir un hébergement au plus proche de vos clients, si possible dans des centres dits "propres"

Maintenant, vous vous dites surement qu'un site éco-conçu, c'est un site sans design, qui se limite au contenu d'information. Pas exactement, on peut tout réaliser, du moment que l'on garde un esprit d'optimisation. Le facteur le plus important pour l'empreinte environnementale de votre site réside dans le temps que va passer un utilisateur à chercher les informations qu'il souhaite sur votre site.

Exemple d'une fonctionnalité simple, pour les utilisateurs soucieux de la consommation énergetique de leurs écrans ayant activé le mode sombre, ce site sera automatiquement affiché dans ce mode.

Le web pollue

evolution
Evolution depuis 2010 - Illustration Green IT - https://www.greenit.fr/etude-empreinte-environnementale-du-numerique-mondial/

C'est une réalité, nous avons tous les jours plus d'applications et de sites web qui amènent plus de serveurs et donc une consommation croissante d'énergie pour les alimenter (en prenant en compte tous les objets connectés pour qui la croissance est exponentielle).

Plus de 10% de l'électricité mondiale est utilisée pour alimenter les serveurs qui fournissent les applications et pages web. Et ce chiffre augmente tous les ans

A l'échelle d'un site internet, où par exemple 1000 visiteurs y accèdent tous les mois, on peut se dire que l'impact est négligeable. Mais plus il existera de sites éco-conçus, plus l'impact sera important quand à la réduction de l'empreinte environnementale.

Nul besoin d'aller à l'extrême en choisissant de se passer de tout ce qui existe aujourd'hui, il faut simplement concevoir de façon responsable. Il est important de limiter les flux entre les serveurs lorsque cela est possible. C'est une approche que j'ai personnellement choisie dans mon développement.

Choisir la technologie adaptée

C'est la première étape d'un développement, éco-conçu ou non d'ailleurs. On ne développera pas forcement un site vitrine, blog ou e-commerce avec les mêmes technologies.

L'idée principale est d'utiliser des technologies robustes qui perdurent dans le temps, et qui sont capables de fonctionner avec des connexions limitées. Ce n'est pas une régression en terme de technologie, on ramène le développement à la base de ce que notre navigateur web comprend. Et bien souvent cela amène à un site très fonctionnel et rapide, ce qu'un utilisateur ne peut qu'apprécier.

Ici, je conçois des sites adaptés au besoin tout en confrontant le client sur les éventuels enjeux d'un site éco-conçu. Chaque élément est pris en compte, de la charte graphique jusqu'aux illustrations et au contenu, mais aussi l'hebergement de votre site.

L'objectif étant un site performant qui respecte la planète. On réduit la puissance informatique nécessaire des deux côtés du réseau